Nous inspirant de la Parole de Dieu, nous appuyant sur les textes de Vatican II et dans un esprit de collaboration et de participation, nous voulons favoriser des échanges libres et constructifs sur les défis et les enjeux majeurs qui interpellent l’Église de notre temps.

                                      facebook: https://www.facebook.com/Quebecparvis/

JOE BIDEN, HOMME DE FOI

 Plusieurs se réjouissent de voir la dignité, la courtoisie et le respect des normes à nouveau associés à la présidence des États-Unis. Les chrétiens ont des raisons toutes particulières d’applaudir à la victoire électorale de Joe Biden, le deuxième catholique à accéder la Maison Blanche en plus de deux cents ans d’histoire.

Le président élu se présente comme un homme imprégné par sa foi, imbu d’empathie, de compassion et du souci de voir en chaque être humain une image de Dieu. Son discours est centré sur un désir de réconciliation et de rassemblement. Il entend gouverner pour tous les Américains et tend la main à ceux qui n’ont pas voté pour lui. Bien sûr, il lui reste à démontrer cela dans la pratique mais tout indique qu’il le cherchera sincèrement.

Il lui sera extrêmement difficile de réconcilier les Américains déjà plus polarisés que jamais au point où on s’attend même à des affrontements violents. Il est à souhaiter qu’il lui soit peut-être plus aisé de réconcilier les catholiques, aussi divisés dans leurs options politiques que l’ensemble de la société. Certains responsables sont allés jusqu’à condamner ouvertement Joe Biden en raison de ses positions en matière d’avortement, jusqu’à dire qu’il n’est pas un vrai catholique. D’autres ont entendu la parole du Pape François et résisté à la tentation de se concentrer sur cette seule question du droit à la vie. Ils ont voulu examiner l’ensemble des enjeux de la récente campagne électorale et s’aligner sur les positions de Biden eu égard à l’immigration, à l’accueil des réfugiés, à la protection de l’environnement, à la discrimination raciale, aux soins de santé. Deux conceptions de la foi chrétienne se sont opposées: l’une centrée sur des préceptes moraux et le recours aux punitions civiles pour protéger la vie avant la naissance. L’autre se veut avant tout évangélique et orientée vers l’amour, la bienveillance, le respect, le souci du bien-être des pauvres et des laissés pour compte. Biden saura-t-il établir un pont entre ces deux orientations? Quoiqu’il en soit, il aura déjà fait beaucoup en questionnant cette malheureuse association entre la droite conservatrice et la pratique religieuse.

Louis Balthazar

8 novembre 2020

Adresse de réponse : parvis@videotron.ca

– Facebook du Parvis :https://www.facebook.com/Quebecparvis/

Être chrétien en temps de pandémie

Le chrétien a reçu du Christ une invitation à s’occuper de son prochain.  Certes on peut le faire à travers des dons. Toutefois, depuis plusieurs années, la Caisse d’Économie Solidaire soutient des entreprises d’économie solidaire, des coopératives, et des organismes sans but lucratif en leur faisant des prêts à des taux compétitifs. On peut lire sur leur site : Nos membres œuvrent dans tous les secteurs d’activité du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord-SCIAN, à l’exception du secteur Extraction minière, exploitation de carrière et extraction de pétrole et de gaz.

En y réfléchissant bien, les dépôts des citoyens à cette Caisse servent à aider des gens qui veulent améliorer leur sort.

Il s’agit en effet d’une autre façon de s’occuper de notre prochain qui respecte encore plus la dignité des gens appauvris. «Donner un poisson à un homme, c’est bon, mais lui apprendre à pêcher, c’est mieux»

À chacun de décider.  Voir leur site : https://caissesolidaire.coop/

La pauvreté non seulement devrait nous toucher au profond de notre être, mais il faudrait… poser des gestes.

Équiterre nous informe: OÙ EN EST LA VOITURE ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC EN 2020? - LANCEMENT DE LA 2E SEMAINE NATIONALE DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE AVEC CHRISTINE BEAULIEU Publié le 16 oct. 2020

La 2e édition de la Semaine Nationale du Véhicule Électrique (SNVÉ) sera lancée le lundi 19 octobre prochain: une édition toute particulière, qui se déroulera en ligne. La comédienne et dramaturge Christine Beaulieu en sera de nouveau la porte-parole.

«Alors que les manières de se déplacer sont chamboulées par la COVID-19 et que les véhicules énergivores gagnent en popularité, je crois que cette semaine est un bon moment pour s’arrêter et faire le point: où en sommes-nous réellement en matière d’électrification des transports au Québec? Comment on peut démocratiser la voiture électrique pour ceux qui n’ont pas encore d’autres alternatives à la voiture pour se déplacer. Il faut aussi défaire certains mythes qui persistent à son sujet», affirme Christine Beaulieu.

Pour toute suggestion ou commentaire, communiquez avec Grégoire Bissonnette dont les coordonnées se trouvent sous CONTACT.

Hélène Anctil, Louis Balthazar, Guy Bédard, Grégoire Bissonnette, Jean-Marc Blondeau, Claude Cantin,  Annine Parent, Jacques Racine

Grégoire Bissonnette (418) 871-3142       gregoire.bissonnette@videotron.ca