Nous inspirant de la Parole de Dieu, nous appuyant sur les textes de Vatican II et dans un esprit de collaboration et de participation, nous voulons favoriser des échanges libres et constructifs sur les défis et les enjeux majeurs qui interpellent l’Église de notre temps.

                                      facebook: https://www.facebook.com/Quebecparvis/

Volume suggéré

 

«Jésus, L’homme qui était Dieu»

Il fallait toute la puissance d’évocation et la finesse de Max Gallo pour nous raconter un des plus grands mystères de ce monde : Jésus homme ou Dieu, homme et Dieu…

Au pied de la croix dressée sur le mont Golgotha, Flavius, le centurion romain chargé de mener le supplice, regarde Jésus de Nazareth agoniser en silence. Autour d’eux résonnent des cris de haine, des railleries, mais aussi des prières et des larmes.

Et quand le condamné meurt et que le tonnerre déchire le ciel, naît en Flavius une question lancinante : et si cet homme était vraiment le fils de Dieu ?

Chargé par Pilate de surveiller les « onze fous et quelques femmes » qui se disent les disciples de Jésus, le centurion part sur les traces de l’homme qui était Dieu, nous emmenant avec lui dans le périple bref et intense de ses trente-trois ans d’existence terrestre

Proposition du Parvis de Québec au Comité Synodal du diocèse de Québec 

«Processus pour un nouveau leadership»

27 mai 2022

Depuis plus de deux ans, les communautés chrétiennes ont subi les conséquences de la pandémie. Les différents types de célébrations liturgiques ont été touchés. Les mouvements ont eu peine à survivre en s’appuyant sur zoom quand ils le pouvaient. Les églises ont été fréquemment fermées. L’information a circulé difficilement malgré les réseaux modernes de communication.

La situation est devenue encore plus difficile à la suite du réaménagement pastoral du premier août 2021 qui a conduit à désigner un prêtre modérateur de la charge pastorale d’un vaste territoire comprenant des églises déjà regroupées. Des communautés se sentent abandonnées à elles‐mêmes. Si certains documents ont promu la nécessité d’établir des équipes d’animation locales, on a peu vu d’expériences convaincantes jusqu’ici.

Pourtant la Loi synodale du diocèse de Québec de 1995, à l’article 70, affirmait : « Que dans le cas de réaménagements paroissiaux,………..

(POUR LIRE LA SUITE, IL SUFFIT DE CLIQUER SUR: https://parvisquebec.com/wp-content/uploads/2022/07/Processus-pour-un-nouveau-leadership-22-06-20-.pdf

Rencontre-échange Zoom sur le «Cléricalisme et les laïcs»

Jeudi le 10 février 2022, à 19h00, par ZOOM

On entend peu à peu parler du Synode sur la synodalité, convoqué en 2020 par le Pape François et qui culminera par une rencontre de plusieurs évêques à Rome, en octobre 2023.

Synodalité veut dire : l’art de marcher ensemble. Pourquoi le Pape veut-il un Synode d’évêques sur l’art de marcher ensemble?  François a constaté que les clercs (évêques, prêtres, religieux) essaient de faire de la pastorale en se souciant peu des laïcs : c’est ce qu’il appelle le cléricalisme.  C’est ainsi qu’il a écrit une lettre, en 2016, à l’évêque responsable, à Rome, de la nomination des évêques, dont le titre pourrait être : « Le cléricalisme conduit à la fonctionnarisation des laïcs ».

Dans cette lettre, d’à peine 13 paragraphes, il décrit plusieurs attitudes où les clercs, en se souciant peu des laïcs se trouvent à retarder l’avancement du Royaume, alors que les laïcs pourraient avoir tant de choses à dire et à faire. Ils sont pourtant une partie du peuple saint de Dieu et par conséquent, ils sont les protagonistes de l’Église et du monde. Tout le long du texte, il faut noter l’importance qu’il accorde aux laïcs, femmes et hommes, et à la communauté dans laquelle ils sont le levain : « Ayons confiance en notre peuple et en son flair. Ayons confiance en l’Esprit Saint qui agit en eux et avec eux, et que cet Esprit n’est pas la propriété exclusive de la hiérarchie ecclésiale », dit le Pape.

Pour se familiariser avec le très riche contenu de ce texte, le Parvis de Québec souhaite faire une soirée d’échange où chacun(e) de vous sera invité à choisir le paragraphe qu’il veut et à le commenter, aussi concrètement que possible, pendant 3 minutes au maximum. À écouter les autres, on risque d’en apprendre beaucoup.

La dernière demi-heure sera consacrée à des suggestions que chacun(e) pourrait avancer comme prémices à des solutions à ce problème de cléricalisme.

Vous trouverez en annexe, le contenu intégral de la lettre auquel nous avons attribué des numéros de paragraphe pour faciliter la compréhension de l’ensemble des participants.

Nous vous invitons à vous inscrire en écrivant un très court mot à :  parvis@videotron.ca

Nous sommes limités à cent places, c’est pourquoi nous vous invitons à ne pas retarder.

La rencontre est prévue par zoom pour : jeudi le 10 février 2022 à 19 hres

Bonne lecture et bonne préparation de votre commentaire.

Le Parvis de Québec.

Lire la lettre du Pape François sur le cléricalisme: https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Documentation-catholique/Actes-du-pape/Le-clericalisme-conduit-fonctionnarisation-laics-ecrit-pape-Francois-cardinal-Ouellet-2016-04-28-1200756553

               ____________________________________________________________________________________________________________

Être chrétien en temps de pandémie

Le chrétien a reçu du Christ une invitation à s’occuper de son prochain.  Certes on peut le faire à travers des dons. Toutefois, depuis plusieurs années, la Caisse d’Économie Solidaire soutient des entreprises d’économie solidaire, des coopératives, et des organismes sans but lucratif en leur faisant des prêts à des taux compétitifs. On peut lire sur leur site : Nos membres œuvrent dans tous les secteurs d’activité du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord-SCIAN, à l’exception du secteur Extraction minière, exploitation de carrière et extraction de pétrole et de gaz.

En y réfléchissant bien, les dépôts des citoyens à cette Caisse servent à aider des gens qui veulent améliorer leur sort.

Il s’agit en effet d’une autre façon de s’occuper de notre prochain qui respecte encore plus la dignité des gens appauvris. «Donner un poisson à un homme, c’est bon, mais lui apprendre à pêcher, c’est mieux»

À chacun de décider.  Voir leur site : https://caissesolidaire.coop/

La pauvreté non seulement devrait nous toucher au profond de notre être, mais il faudrait… poser des gestes.

Équiterre nous informe: OÙ EN EST LA VOITURE ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC EN 2020? - LANCEMENT DE LA 2E SEMAINE NATIONALE DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE AVEC CHRISTINE BEAULIEU Publié le 16 oct. 2020

La 2e édition de la Semaine Nationale du Véhicule Électrique (SNVÉ) sera lancée le lundi 19 octobre prochain: une édition toute particulière, qui se déroulera en ligne. La comédienne et dramaturge Christine Beaulieu en sera de nouveau la porte-parole.

«Alors que les manières de se déplacer sont chamboulées par la COVID-19 et que les véhicules énergivores gagnent en popularité, je crois que cette semaine est un bon moment pour s’arrêter et faire le point: où en sommes-nous réellement en matière d’électrification des transports au Québec? Comment on peut démocratiser la voiture électrique pour ceux qui n’ont pas encore d’autres alternatives à la voiture pour se déplacer. Il faut aussi défaire certains mythes qui persistent à son sujet», affirme Christine Beaulieu.

Pour toute suggestion ou commentaire, communiquez avec Grégoire Bissonnette dont les coordonnées se trouvent sous CONTACT.

Hélène Anctil, Louis Balthazar, Guy Bédard, Grégoire Bissonnette, Jean-Marc Blondeau, Claude Cantin,  Annine Parent, Jacques Racine

Grégoire Bissonnette (418) 871-3142       gregoire.bissonnette@videotron.ca