MISSION, 26 août 2011

Notre vision: Nous voulons être un lieu dynamique de prise de parole pour toute personne intéressée à la vitalité de l’Église qui est à Québec. Notre mission  Nous inspirant de la Parole de Dieu, nous appuyant sur les textes de Vatican II et dans un esprit de collaboration et de participation, nous voulons favoriser des échanges libres et constructifs sur les défis et les enjeux majeurs qui interpellent l’Église de notre temps. Nous voulons être un lieu de réflexion, de débats, de conscientisation, de discernement, de dialogue/interpellation, de concertation/action en vue d’incarner une présence active et responsable dans une Église peuple de Dieu. Nos valeurs Regard critique : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons poser un regard critique sur certains défis et enjeux socio religieux importants de notre milieu. Parole des sans voix : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons accueillir la déception et la colère d’un grand nombre de baptisés-es qui s’indignent, prennent leurs distances devant les comportements d’une Église-institution peu attentive à leurs aspirations et à leurs souffrances. Nous voulons être la  parole de ceux et celles qui sont sans voix, qui n’osent ou ne veulent plus parler. Dénonciation de la droite religieuse : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons soutenir les chrétiens et les chrétiennes qui ne s’identifient pas aux positions de la droite catholique montante et ses courants intégristes. Nous ferons connaître l’existence à Québec d’un groupe disposé à défendre les valeurs de l’Évangile présente dans l’esprit de Vatican II, comme étant source d’inspiration et d’engagement. Remobilisation des distants : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons mobiliser une nouvelle force de « résistance » auprès des personnes qui portent un passé d’engagement important dans l’Église, des personnes attentives aux besoins de leurs semblables, et qui seraient prêtes à se réinvestir dans une Église présente au monde et soucieuse de tous ses membres. Non à l’indifférence, oui à l’espérance : Et puisque l’Église c’est nous… nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre Église soit ouverte et inspirante, soucieuse des petits et des laissés pour compte, lieu d’écoute et de compassion, source d’inspiration et d’engagement. Nous dirons non à l’indifférence, au silence et à l’inaction, – et oui à l’engagement, à l’Évangile et à l’espérance.  Le Public cible Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons marcher avec les baptisés-es de chez-nous, les personnes qui désirent s’engager dans une Église fidèle à l’esprit de Vatican II, les personnes soucieuses des besoins et aspirations des chrétiens et chrétiennes de chez-nous, les personnes qui ont quitté la pratique religieuse parce que blessées, déçues ou révoltées par une Institution patriarcale et trop autoritaire, les personnes qui se disent en quête de sens ou en cheminement face à leur vie de foi et les personnes qui veulent créer des espaces de dialogue et de débats pour un mieux- vivre selon le cœur de Dieu.

Comité de coordination

Hélène Anctil Guy Bédard Grégoire Bissonnette Jean-Marc Blondeau Claude Cantin Rita Gagné, o.s.u. Michel Laberge Michelle Larochelle Annine Parent Jacques Racine

Contact

Grégoire Bissonnette,

Gregoire.bissonnette@videotron.ca 

418-871-3142

MISSION, 26 août 2011

Notre vision: Nous voulons être un lieu dynamique de prise de parole pour toute personne intéressée à la vitalité de l’Église qui est à Québec. Notre mission  Nous inspirant de la Parole de Dieu, nous appuyant sur les textes de Vatican II et dans un esprit de collaboration et de participation, nous voulons favoriser des échanges libres et constructifs sur les défis et les enjeux majeurs qui interpellent l’Église de notre temps. Nous voulons être un lieu de réflexion, de débats, de conscientisation, de discernement, de dialogue/interpellation, de concertation/action en vue d’incarner une présence active et responsable dans une Église peuple de Dieu. Nos valeurs Regard critique : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons poser un regard critique sur certains défis et enjeux socio religieux importants de notre milieu. Parole des sans voix : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons accueillir la déception et la colère d’un grand nombre de baptisés-es qui s’indignent, prennent leurs distances devant les comportements d’une Église-institution peu attentive à leurs aspirations et à leurs souffrances. Nous voulons être la  parole de ceux et celles qui sont sans voix, qui n’osent ou ne veulent plus parler. Dénonciation de la droite religieuse : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons soutenir les chrétiens et les chrétiennes qui ne s’identifient pas aux positions de la droite catholique montante et ses courants intégristes. Nous ferons connaître l’existence à Québec d’un groupe disposé à défendre les valeurs de l’Évangile présente dans l’esprit de Vatican II, comme étant source d’inspiration et d’engagement. Remobilisation des distants : Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons mobiliser une nouvelle force de « résistance » auprès des personnes qui portent un passé d’engagement important dans l’Église, des personnes attentives aux besoins de leurs semblables, et qui seraient prêtes à se réinvestir dans une Église présente au monde et soucieuse de tous ses membres. Non à l’indifférence, oui à l’espérance : Et puisque l’Église c’est nous… nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre Église soit ouverte et inspirante, soucieuse des petits et des laissés pour compte, lieu d’écoute et de compassion, source d’inspiration et d’engagement. Nous dirons non à l’indifférence, au silence et à l’inaction, – et oui à l’engagement, à l’Évangile et à l’espérance.  Le Public cible Et puisque l’Église c’est nous… nous voulons marcher avec les baptisés-es de chez-nous, les personnes qui désirent s’engager dans une Église fidèle à l’esprit de Vatican II, les personnes soucieuses des besoins et aspirations des chrétiens et chrétiennes de chez-nous, les personnes qui ont quitté la pratique religieuse parce que blessées, déçues ou révoltées par une Institution patriarcale et trop autoritaire, les personnes qui se disent en quête de sens ou en cheminement face à leur vie de foi et les personnes qui veulent créer des espaces de dialogue et de débats pour un mieux-vivre selon le cœur de Dieu.

Comité de coordination

Hélène Anctil Guy Bédard Grégoire Bissonnette, 418-871-3142 Jean-Marc Blondeau Claude Cantin Rita Gagné, o.s.u. Michel Laberge Michelle Larochelle Annine Parent Jacques Racine